fallback-image

La balancelle ou transat pour bébé est-elle vraiment un indispensable ?

Beaucoup de parents ont lutté pour que leur premier bébé s'endorme et ait un sommeil prolongé pendant des mois. La première année est souvent très difficile et l'enfant peut dormir 45 minutes pour ensuite se réveiller, ce qui ne laisse pas beaucoup de répit ou de temps de sommeil. Le désespoir des jeunes parents ne retranscrit alors dans leurs confessions et ils racontent souvent leur difficulté à endormir leur enfant à des amis ou à leur famille autour d'un repas. Ceux-ci peuvent énumérer toute une série de conseils à suivre, propre à leur expérience passée et à ce qui a marché ou non. 

Pour l'exemple du bébé qui ne dort qu'à condition d'être bercé dans les bras d'une personne, on peut déjà vous avoir suggérer l'utilisation d'une balancelle transat pour bébé. En effet, cet outil a déjà convaincu des millions de parents, nos propres parents ont peut-être même déjà utilisé une balancelle pour bébé, il est donc naturel de se tourner vers cet objet "révolutionnaire" sans trop se poser de questions au préalable. 

De plus, grâce à la technologie actuelle, la balancelle électrique pour bébé est maintenant mécanisée et peut reproduire quasiment à la perfection un bercement naturel. Les mouvements sont plus fluides, les vitesses sont adaptées aux besoins et préférences du petit, le tout est accompagné d'arches de jouets, de chansonnettes et de bruitages pour faciliter l'endormissement de votre tout petit.

Le transat classique n'est pour autant pas oublié ou moins utilisé par les parents car beaucoup ne sont pas fans des balancements électroniques et préfèrent bercer eux-mêmes leur enfant dans un transat classique.

Le confort des nouvelles balancelles électriques ou transat pour bébé est également mis en avant, avec des coussins de renfort, des appui-têtes ultra mouilleux pour diminuer les risques de la tête plate, des pieds plus larges pour éviter que la balancelle ne vacille,  ainsi qu'un harnais toujours plus sécurisé et solide. 

Alors oui, la balancelle électrique ou le transat classique peut être un bon remède pour les enfants qui ont du mal à trouver le sommeil. En plus de le favoriser, ils peuvent également apaiser l'anxiété d'un enfant qui refuse d'être ailleurs que dans les bras de ses parents grâce aux musiques et aux bruitages qui accompagnent ces derniers. Vous pouvez alors instaurer une routine quotidienne à l'aide de la balancelle ou du transat pour habituer votre enfant à s'endormir dans son siège et non dans vos bras, pour ensuite finir dans son propre lit. Seule difficulté et non des moindres, il faudra résister aux pleurs de votre enfant.

Mais est-il bon de laisser son enfant dans un transat ou une balancelle électrique pour qu'il y fasse sa sieste ? 

La réponse est oui mais certaines règles sont à scrupuleusement respecter, il ne faut absolument pas les ignorer parce que vous n'avez aucun souci avec votre bébé et sa balancelle ou son transat, la vigilance est de mise car un problème peut survenir à tout moment, surtout avec un enfant en bas âge.

Entre autre, vous devez respecter les 15 à 20 minutes préconisés pour tous les transats ou balancelles électriques vendues sur le marché. Même si votre bébé est confortablement installé dans son transat et que celui-ci n'a pas le syndrome de la tête plate, il est tout de même conseillé de respecter ce temps pour éviter tous soucis au niveau de l'os de son crane. Surtout si vous l'y placez dès la naissance, lorsque son crâne n'est clairement pas soudé et donc plus dur.

Veillez à ce que votre balancelle électrique ou transat respecte la morphologie de votre bébé car à sa naissance, il n'aura pas le tonus musculaire pour se déplacer s'il est mal assit. C'est donc votre rôle de vérifier si rien ne gène votre enfant et s'il est correctement installé dans son transat.

Vous devez toujours avoir le transat ou la balancelle électrique à vue. Pourquoi ? Car votre enfant va très vite développé un tonus musculaire et celui-ci pourra donc essayer de se tourner ou effectuer des mouvements brusques vers l'avant. Pour éviter que votre bébé ne bascule vers l'avant ou qu'il ne se retrouve dans une position qui pourrait l'empêcher de respirer correctement, il est impératif de toujours avoir votre transat ou balancelle électrique proche de vous et dans votre champ de vision. N'oubliez pas d'attacher le harnais fournis avec le siège, même quand votre bébé est un nouveau-né. Un accident est vite arrivé.

Un critère de beaucoup de parents oublient de regarder avant l'achat d'une balancelle électrique ou d'un transat, c'est les pieds de ce ou cette dernière ! Vu que votre enfant va effectuer des mouvements de balancements lorsqu'il sera dans son transat, il est important de veiller à la stabilité de celui-ci. Pour un transat classique, où votre bébé peut émettre des mouvements parfois très brusques de balancements, il est mieux de privilégier des pieds larges ou plus épais. Si le transat possède un socle, regardez s'il est assez lourd que pour supporter les balancements de votre bébé. Pour les balancelles électriques, les conseils sont à peu près les mêmes.

Enfin, si vous possédez des animaux, il est préférable d'opter pour un transat ou une balancelle pour bébé avec une hauteur réglable.